Après Lausanne, l’Afrique ?

29.11.2017
Par Ben Deighton publié sur SciDevNet

Félicitations à la ville suisse de Lausanne pour sa candidature gagnante à l’organisation de la prochaine Conférence mondiale des journalistes scientifiques. Les pays du monde en développement auraient eu du mal à faire une offre aussi bonne et on ne peut pas reprocher aux administrateurs de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques d’avoir préféré la candidature de Lausanne à l’offre concurrente de Montréal, une décision annoncée lors du WCSJ de San Francisco. Après tout, la candidature de Lausanne était un consortium entre la Suisse, la France et l’Italie, soutenues par la Commission européenne et le CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire), le plus grand accélérateur de particules au monde.

Pourtant, ce sont les pays en développement qui profiteraient le plus d’une conférence mondiale dans leur arrière-cour – et la région qui en bénéficierait le plus est l’Afrique.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *